Lacs Italiens et dolce vita !

Cet été, le choix du lieu de vacances a été les lacs italiens, et le choix du moyen de locomotion a été une Triumph Speedfire… malgré les menaces de pannes annoncées par le garagiste : c’est cela l’aventure !

Un arrêt à Turin puis direction Vergiate !

Il y a plusieurs façons d’aborder les lacs italiens en 5 jours : soit on se consacre à un en particulier en prenant son temps de le découvrir, soit on fait un parcours pour tous les voir.

Notre option fut la première, d’autant plus que notre moyen de locomotion s’y prêtait ; nous ne voulions pas trop faire de kilomètres supplémentaires. Nous choisîmes donc le Lac Majeur et les petits lacs alentours.

C’est de la ville de Stresa qu’est le point départ d’une excursion en bateau pour découvrir les îles Borromées, nommées ainsi en raison de leur appartenance à une grande famille italienne du même nom.

Arrivée à Stresa le plus compliqué est de se garer ! Astuce, il existe un parking couvert à quelques mètres, derrière l’hôtel Régina avec possibilité de payer grâce à une application qui permet de recharger à distance si le temps choisi initialement est trop court. Pratique.

Nous nous sommes fait accoster par un gentil marin, habillé en capitaine, qui nous a vendu les places pour visiter deux îles (nous n’avions pas le temps de faire les trois). Il nous a expliqué que les navettes qu’il proposait était plus régulière que le ferry et plus rapide car elles ne desservaient que les trois îles, tandis que le ferry faisait un parcours dans le lac Majeur. Après discussions, il nous a proposé le tarif de 10 € par personne pour les deux îles !

Nous voilà dans le bateau, direction L’Isola dei Pescatori (l’île des pêcheurs).

Cette île est l’endroit idéal pour faire votre pause déjeuner, boire un Spritz, un cappuccino, manger une glace et acheter des souvenirs du lieux ! Cela fait bien longtemps qu’il n’y a plus de pêcheurs, chaque rez de chaussée des bâtisses et cabanes des ruelles étroites ont été transformés en boutiques et restaurants. Restent les façades à regarder et la petite église à visiter. Un marché typique, sur lequel on trouve des produits de l’artisanat local et autre, est près de l’embarcadère où nous prenons la navette direction l’Isola Bella.

C’est sur cette île que se trouve le Palazzo Borromeo, construit au XVIIème siècle, de style baroque est dont l’intérieur est étonnant. Mais cela fera l’objet d’un autre article.

Un autre moyen de découvrir les lacs est de prendre de la hauteur ! Nous avons décidé d’aller à Laveno pour prendre un funiculaire original : sorte d’œuf pour deux personnes qui restent debout pendant les 20 minutes du parcours. La vue est imprenable et spectaculaire, à faire par temps clair !

Tandis que vous prenez de l’altitude, vous écoutez le silence et admirez la nature, une expérience vraiment agréable, dont il ne faut pas se priver. D’autres options de funiculaire à d’autres endroits mais celui là est particulièrement fait pour les amoureux.

En haut, restaurant, snack, aire de pique-nique et jeux pour enfants, ainsi que des départs pour des randonnées.

Là encore le plus difficile est de se garer, nous avons tourné dans des petites ruelles étroites et tortueuses, en se demandant si nous étions au bon endroit. Le petit parking au départ du funiculaire est souvent complet, il faut donc privilégier les parkings de la ville et la marche.

Une réflexion sur “Lacs Italiens et dolce vita !

  1. tatieu26

    Effectivement cela donne envie, mais la voiture ne s’agirait-il pas plutôt d’une Triumph Spitfire plutôt que d’une « speedfire »en effet, elle n’est pas des plus rapide et mieux adaptée à la dolce vita !

    Signé : Un admirateur inconnu….

    >

    J'aime

Les commentaires sont fermés.