La Maison du Nougat

Quelles sont les similitudes entre le Nougat de Montélimar et le Calisson d’Aix en Provence.

L’origine du nom de bouches à oreilles

Il était une fois le Roy René d’Anjou, Comte de Provence, qui doit épouser Jeanne de Laval. Mariage arrangé Jeanne n’est pas amoureuse du Roy qu’elle doit épouser, pourtant celui-ci veut lui plaire. La sachant gourmande il demande à son confiseur de créer une douceur sucrée pour servir à son mariage, capable de contenter sa promise.

Le mariage se déroule, et effectivement Jeanne n’est pas en joie, pas une once de gaîté, pas un sourire. Un mariage triste sous le ciel Provençal. Un banquet splendide au mille convives surpris de la tristesse tant visible dans les yeux de cette nouvelle Reine. Cependant quand les mets sucrés lui sont présentés, elle remarque une petite douceur en forme de berceau, de couleur blanche et douce… elle tend la main et porte l’exquise friandise à sa bouche. Et là, un sourire illumina son visage. Les convives voulurent connaître la raison de ce sourire si inattendu, et demandèrent au confiseur ce qu’était cette friandise. « Di calin souns » répond le confiseur en Provençal : « Ce sont des câlins » !

Le calisson était né…

Il était une fois une tante qui devait accueillir ses nièces gourmandes. Elle souhaite leur faire plaisir mais n’a pas grand-chose pour confectionner des sucreries : du miel, des amandes et des œufs… elle mélange le miel et les blancs d’œuf dans une bassine en cuivre, y ajoute les amandes, fait cuire et place la préparation dans un moule. Le lendemain, quand ses nièces arrivent, elle découpe des petits morceaux de cette friandises.

Les nièces sont ravies, et sachant que leur tante à tout fait pour leur faire plaisir la remercie vivement « Tatie tu nous gâtes »… voilà pourquoi le « nougat » se termine par un « t » qui a traversé les années…

Et ces deux mets font partis des 13 desserts du soir du Noël Provençal.

La Maison du Nougat – Rue Gaston de Saporta

Et voilà que depuis quelques années, le nougat de Montélimar est venu s’installer au pays du Calissons à Aix en Provence.

La recette de base est inchangée. Ainsi si le nougat de « La Maison du Nougat » est un nougat souple, c’est qu’il ne doit sa douceur qu’à celle du miel : pas de rajout de sucre ni d’amidon… Une base de miel et de blancs d’œuf qui lui donne une tendresse en bouche, une délicatesse sous les dents, donnant à penser à une guimauve plus compacte. Puis au gré des recettes, les ingrédients ont évolués permettant de satisfaire une clientèle toujours plus nombreuses, en recherche d’authenticité : nougat au caramel beurre salé, au limoncello, au mendiants… venez les découvrir pour faire frémir vos papilles et vous octroyer un plaisir gustatif.

https://www.facebook.com/maisondunougataix/