Performance dynamique

La notion de performance se définit communément par rapport au triptyque « Objectifs, Moyens, Résultats ».Performance

Les liens étant :

  • L’efficacité
  • L’efficience
  • La pertinence

Or, dans notre société en perpétuel mouvement, les liens ne doivent en aucun cas rester statiques en figeant la performance. L’évolution technologique, les progrès et découvertes, les changements managériaux et organisationnels tendent à une évolution en continuel mouvement.

Ainsi, la vision de La Performance doit être complétée par d’autres paramètres. Pour être, et rester, performant il convient d’être vigilant à l’évolution de l’environnement. Le manager ou décideur doit prendre en compte au moins trois notions distinctes :

  1. La Perception
  2. Le Progrès
  3. La Prospective

Les 3 « P »dans l’environnement de la Performance

Les nouvelles valeurs organisationnelles mettent l’accent sur la qualité, l’efficacité, l’efficience à travers la mutualisation des moyens. La performance est une notion multidimensionnelle, qui doit être comprise à tous les échelons de la hiérarchie afin qu’elle puisse être suivie.

1.1. La Perception

Au niveau managérial la perception de la performance, par l’ensemble des acteurs, est capitale. S’ils ne mesurent pas leur degré d’implication dans le système, ils ne peuvent participer, individuellement et activement, à sa réalisation. Un seul écart, par un seul agent, peut entraîner une perte de vitesse dans l’acquisition de la performance.

C’est au manager de bien s’assurer de la compréhension par ses équipes du rôle primordial qu’ils jouent et d’instaurer une relation de confiance permettant le respect et l’application des décisions.

Pour cela il doit s’appuyer sur des objectifs définis inclus dans un système d’assurance qualité mis en place avec ses champs d’actions, ses procédures, ses modes opératoires et son action continuelle d’amélioration des pratiques.Roue de deming

Il est primordial que chacun s’approprie cette démarche, participe activement à son évolution, se responsabilise face aux objectifs.

1.2. Le Progrès

Notre société vit une réelle révolution : enjeux et défis sans précédent dans des domaines aussi différents que technologiques, sociologiques, économiques entrainant des possibilités diverses comme l’allongement de la durée de vie, la potentialité de réduction de coût, l’amélioration de la qualité de vie… la société exige, la société innove, la société progresse.

La performance doit s’adapter à cet environnement mouvant et complexe ; toute innovation permettant d’augmenter le degré de performance doit être cherchée, analysée et utilisée.

Le manager doit être vigilant à toutes les mutations en mettant en place un système de veille de l’innovation et du progrès dans son domaine, mais pas que. Être en ouverture est primordial car toutes innovations peuvent soit être retranscrites et utilisées dans son propre domaine, soit avoir un impact plus au moins visible sur la trajectoire d’atteinte aux objectifs. La capacité de l’identifier, de l’analyser et de la projeter sur l’avenir est un atout qui fera la différence, c’est ce que l’on appelle l’étude prospective.

1.3.  La Prospective

La prospective est un outil d’aide à la décision stratégique. Elle permet, de manière obligatoirement participative, de prendre un sujet et de se projeter dans le futur en y intégrant toutes les données disponibles et toutes les projections envisageables dans le processus. Elle concrétise une vision possible de l’avenir. Ce n’est pas une science exacte, mais son impact sur les choix d’objectifs et de moyens permet d’anticiper les demandes.

La prospective est un outil précieux pour le manager qui pourra prendre pour le futur les décisions qui s’imposent, mais également, ayant réfléchi à toutes les possibilités, ne pas être surpris et donc ne pas être paralysé dans sa prise de décision.

Le prospective n’est pas une projection unilatérale ; c’est une projection multidimensionnelle. Pour une hypothèse, plusieurs objectifs, moyens, outils, réflexions vont être mis en concurrence. Elle demande la participation de plusieurs agents mutualisant plusieurs pensées, confrontant plusieurs idées. C’est une émulation favorable à l’épanouissement personnel. Chacun a une place, chacun peut contribuer à l’avenir. Cette dynamique participative est l’âme même de la mise en action de la performance dynamique.

 

* Note de l’auteur : Aujourd’hui je vous ai parlé de mon univers professionnel, cet article est basé sur le mémoire que j’ai présenté en Master 2 en management.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s