À propos

Naissance du site

Très récemment, alors que mon entourage bienveillant me le dit depuis des années, j’ai enfin accepté de m’afficher comme une personne dotée de multiples potentiels.

En effet, s’il fallait me définir, l’exercice serait difficile. Mon éducation parentale, universitaire et professionnelle, mes aspirations pour la création, l’invention et les travaux manuels, ma capacité d’observation et d’ouverture sur le monde, mon envie d’aider les autres… tout cela contribue à ce que je suis aujourd’hui, mais il m’a fallu des années pour en être consciente.

Pourtant, il y a 6 ans, à la fin d’un bilan de compétences accompagné par un  logiciel, alors que celui-ci devait me proposer entre 1 et 4 possibilités de carrière… il m’en a proposé 17 pages en TimesNewRoman 12 !!!

Je suis sortie de ce bilan un peu dépitée car je ne voyais pas ce que j’allais en faire et donc je suis restée à mon poste en décidant d’acquérir d’autres compétences universitaires pour l’assumer encore mieux.

Il y a 6 ans, je n’avais toujours pas pris conscience de toutes mes prédispositions.

Le temps a passé, des épreuves, des rencontres, le soutien toujours bienveillant de mon entourage et récemment une déception professionnelle cuisante, tout cela m’a fait prendre conscience que je devais prendre mon envol, déployer mes ailes et construire un projet personnel en cohérence avec mes valeurs et mes convictions.

Ce site, ce blog et les projets futurs vont me permettre, en libérant mon esprit créatif et inventif, à m’épanouir dans ma vie… au service des autres.

 A propos du nom

L’étymologie est la science de l’origine des mots, de leur évolution en remontant à l’état le plus anciennement accessible (Wikipédia).

Pour ma part, j’aime à penser qu’il existe d’autres façons de voir les mots, une manière plus poétique d’en trouver la signification.

Il suffit pour cela d’être imaginatif et de laisser vagabonder son esprit dans un monde imaginaire et bienveillant…

Un exemple ?

Le mot BONHEUR qui peut être écrit d’autres façons en conservant sa phonétique. Et de là nous pouvons nous amuser à lui donner d’autres interprétations, d’autres explications à son existence.

BON HEURT : pour savourer quelque chose de bon, encore faut-il en faire la comparaison avec son contraire. Ainsi les heurts, bons ou mauvais, dont la vie nous tourmente, nous permettent de savourer ces petits ou grands moments de bonheur qui jalonnent notre vie.

BON HEURT : il y a des rencontres que l’on reçoit comme un impact, qui nous bouleversent, qui ont la capacité de changer le cours de notre vie vers une voie insoupçonnée. Il y a aussi le MAL HEURT, mais cela je ne veux pas en parler.

Voilà, le décor est posé pour vous expliquer l’origine du nom de ce blog : EFEDEL…

Au départ, mon désir était d’agrémenter cet espace de papillons et pour plusieurs raisons :

Je me souviens des « ballons d’Alsace » dans le jardin de mes parents où l’on aimait, avec mes cousines et amies, se cacher et y faire des cabanes. Je me souviens de l’odeur des fleurs, de la terre, du soleil qui chauffait notre peau. Je me souviens des buddleias mauves qui nous servaient de toit et où se nichaient les papillons. Je me souviens des balades à vélo où nous les « chassions » pour découvrir les espèces qui ont pris logis dans notre belle Provence… Tous ces papillons qui voletaient dans le jardin de mon enfance et dont j’enviais la liberté de voler.

 

Ces papillons dont l’existence est si éphémère. Les étapes successives, et si rapides de leur vie, nous font réaliser que la nôtre l’est aussi, en comparaison à l’existence de notre terre…

Ces papillons qui d’une chrysalide presque inerte deviennent des êtres splendides, parés de couleurs magnifiques et de gestes si gracieux.

Ces papillons qui faisaient s’interroger Edward Lorenz en 1972, sur la capacité de leurs battements d’ailes à provoquer une tornade à l’autre bout de la terre. Le fameux « effet papillon » ; l’enchaînement d’une action qui se répercute sur d’autres modifiant alors le cours des choses.

Ce choix fait, il a fallu trouver un nom de domaine à ce site de partage. Après des heures de réflexions, de recherches (pour ne pas prendre le nom d’un domaine déjà existant) et mon idée poétique et phonétique des mots j’ai voulu appeler ce site « Effets d’ailes » qui s’est transformé en « Effets d’elle ». Mais mon compagnon m’a interpellée sur le fait qu’il s’en dégageait une connotation trop féminine ne correspondant pas à mes aspirations.

De mes origines réunionnaises, où la langue est avant tout phonétique, je me suis dit que j’allais y faire un clin d’œil.

EFEDEL était né !